RURHT devient B-EARS.

Version imprimableVersion imprimableSend by emailSend by email

1. Le Réseau d'URgence du Hainaut.
 

Constitué de radioamateurs le Réseau d'Urgence Radioamateur permet d'établir des communications utiles lors de catastrophes naturelles comme les innondations. Ce type de réseau est ainsi destiné à suppléer les communications des autres services de secours comme par exemple la Croix-Rouge.   Ce sont les radioamateurs au service du public.

En 1962, la Croix-Rouge de Belgique cherchait à améliorer ses moyens de communication pour les secours d'urgence. Le 3 mars 1962, S.A.R. le Prince Albert de Belgique, Président de la Croix-Rouge de Belgique, et René Vanmuysen (ON4VY) Président de l'UBA signèrent la convention consacrant l'accord entre les deux organismes pour organiser le Réseau d'urgence. La station nationale de l'UBA, ON4UB, est toujours installée au siège central de la Croix-Rouge et peut, sous indicatif ON5XA, servir de station centrale dans la bande amateur de 80 mètres(3,5Mhz) afin de piloter ce réseau particulier.

C'est ainsi que de nombreux exercices ont lieu soit à l'échelle européenne ou encore lors de rassemblements importants comme les matches de football à risques ou encore les carnavals comme celui de Binche ou même encore les 20 KM de Bruxelles.

Un équivalent au réseau d'urgence existe en France . Les modalités de fonctionnement et le cadre légal sont tout à fait différent du nôtre. Chaque association départementale des radioamateurs au service de la sécurité civile (ADRASEC) est une association régie par la loi française du 1er juillet 1901, qui regroupe des radioamateurs motivés par la sauvegarde de la population qui se mettent volontairement, avec leur matériel et leur compétence, au service de la Sécurité Civile. Les prérogatives et les missions attribuées à ce type de corps font que celles-ci sont totalement indépendantes de la Croix-Rouge et que des missions appellées SATER, consistant à localiser toutes balises d'avions, ont lieu très régulièrement en collaboration très étroite avec tous les autres corps de secours.

 

2. Exercice pour le Y2K ou le passage à l'an 2000

Le réseau d'urgence à pu récemment s'illustrer lors de deux exercices visant à établir des communications entre la Direction Générale de la Croix-Rouge et les hôpitaux répartis sur notre territoire. Ceux-ci ont consisté à transmettre des scénari fictifs depuis les hôpitaux désignés et Bruxelles via le centre provincial de Mons.

Voici une vue d'ensemble du dispositif mis en oeuvre lors d'un de ces exercices, on peut remarquer que chaque hôpital est déservi par une station amateur qui répercute vers son relais mobile et par l'intermédiaire d'un des trois relais couvrant la province du Hainaut (ON0CLR, ON0HT ou ON0MNS). Ce relais mobile a lui pour tâche de répercuter l'information venant des hôpitaux vers le comité provinciale de la Croix-Rouge à NIMY qui lui, juge de répercuter l'information au niveau de notre centre de crise de Bruxelles.
Par ces moyens les Hôpitaux du Hainaut étaient reliés entre eux depuis Mouscron jusque Chimay (deux hôpitaux diamétralement opposés dans la Province).

 

 

Les autres provinces du Royaume étant desservies de la même manière, il était tout à fait imaginable de faire passer un message depuis Arlon vers Anvers sans jamais passer par un réseau téléphonique fixe (Villes situées aux deux extrêmes de la Belgique).

 

3. Le Carnaval de  Binche. 

 


4. Le  festival rock de Dour.

 

 

5. La ducasse de Mons-Doudou.

  

6. La Ducasse d'Ath
 

 

7. GlobalSET 18 avril 2009 de 13 h 00 à 17 h 00.

Lors de la Journée internationale du radioamateur, notre club a participé  à l'exercice internationnal GlobalSET  de 11h 00 à 15 h 00 UTC soit de 13h00 à 17h00 locale.

Il avait 2 station Mobiles : ON4ATV - ON4KTU qui transmettaient sur 145.350  des messages depuis des points stratégiques (hôpitaux, points hauts, zone industrielle) vers la station du club ON4ATH. 

A son tour le club transmettait les messages reçu en HF via NVIS en direction de  Mons élu station provinciale.

 
 

ON5MZ depuis Mons répercutait les information vers la station nationale et elle même vers la station principale de la  REGION 1.

 

8. Exercice B-EARS du 30 novembre  2009 de 21 h 00 à 22 h 00 

Les stations principales en rouge étaient chargées de transmettre des messages par l'intermédiare des stations en vert

 

9. Exercice B-EARS le samedi 18 avril 2009.

Le club était actif avec l'indicatif ON4JX, l'antenne de Willy montée au ras de la grille entourant la cour de l'école (+/- 1,5m)  ON4KTU en mobile VHF et UHF depuis différents points, hopital de ATH, Bois-De-Lessines ...
 

10. Exercice B-EARS  le lundi 30 novembre 2009.

La station du club ON4JX sera sur l'air ce lundi 30 novembre dans le cadre de cet exercice  cacophonie, il a fallut attendre 20 minutes avant de lancer appel

11. Exercice B-EARS le dimanche 30 septembre 2011.

 

Exercice d'alerte des B-EARS Provinciaux.  La date précise ainsi que l'heure à laquelle l'exercice aura lieu NE SONT PAS CONNU.
La seule chose certaine c'est que l'heure sera "décente". Par exemple : pas d'exercice à 04h00 du matin....
Qu'est-il attendu de chacun d'entre vous, comment cela va se dérouler :

1) Je vais engager les trois Chaînes d'Alerte Téléphonique à un jour et une heure non déterminée en contactant le premier volontaire de chaque liste d'appel. (HT occidental, HT Centre et HT Est) et cela conformément à la dernière note que vous avez "presque" tous ) Dès les premiers volontaires de chaque liste contactés, je leur signifierai qu'il s'agit d'un exercice.

2)  Dès les premiers volontaires de chaque liste contactés, je leur signifierai qu'il s'agit d'un exercice.

3) * Si le volontaire n'est pas disponible, l'appel se termine là etje contacterai le volontaire suivant dans la liste.

4) * Si le volontaire est disponible, les instructions suivantes vont lui être
communiquées  :

**** Le volontaire doit continuer la Chaine d'Alerte Téléphonique en téléphonant à son tour au prochain dans sa liste.

**** le volontaire communiquera donc au suivant les mêmes infos que celles qui lui ont été communiquées et ainsi de suite de volontaire à volontaire. Le dernier de la liste n'a pas d'appel à passer.

**** APRES avoir pu contacter le volontaire disponible suivant dans sa liste d'appel et lui communiqué les infos, le volontaire devra contacter son Manager Provincial sur la fréquence d'alerte et d'info provinciale à savoir pour le hainaut : ON5MZ Serge sur 145.225 MHz FM +-QRM.

NE PAS ROMPRE LES CHAINES D'ALERTE

L'exercice ne devrait durer qu'une à deux heures maximum. Cet exercice est une évaluation qui est préliminaire à un exercice plus vaste prévu en octobre. Une liste d'appel avec les dernières mises à jours vous sera communiquée prochainement.

  
12. Exercice B-EARS le 16 décembre 2012 :Liaison entre les centres de Protection Civile

Pourquoi ? Nous nous sommes engagés à faire une liaison entre les centres de Libramont et Jabbeke pour être prêt à démontrer notre capacité de mettre rapidement en place un tel réseau radio. Nous devons donc, au préalable, essayer de mettre ce réseau en oeuvre.

Où ?   Les casernes de la Protection Civile sont situées, en Wallonie, à Libramont, Crisnée et Glhin, nous devrons donc installer des stations portables dans ces différents endroits. Pour s'assurer d'un relais entre Libramont et Jabbekke si une liaison directe n'était pas possible et pour permettre à nos membres du Brabant Wallon et de Namur de participer à l'exercice nous avons inclus deux autres stations l'une aux environs de Wavre assurée par les membres du Brabant Wallon et l'autre dans les environs de Namur. Enfin, le centre de crise fédéral se trouvant à Bruxelles, une station serait mise en oeuvre dans la région bruxelloise.

Quand ? L'exercice se déroulera le 16 décembre et débutera à 14h.

Comment ? Chaque station sera installée et opérée par 2 ou 3 radioamateurs au minimum.

  • La station installée à Libramont dirigera le réseau.  Les fréquences seront pour le 40 m 7,115 MHz et pour le 80 m 3,765 MHz.
  • Le contenu des contacts se limitera au rapport et aux conditions de travail.
  • Déroulement de l'exercice Libramont appellera les autres stations dans cet ordre : Wavre, Crisnée, Ghlin, Bruxelles, Namur. Une fois ces liaisons effectuées, Libramont demandera à Wavre d'appeler Crisnée, Ghlin, Bruxelles, Namur puis reprendra la main. Le même exercice se fera entre Crisnée et Ghlin, Bruxelles, Namur Ensuite Ghlin avec Bruxelles et Namur. Enfin Bruxelles avec Namur. Libramont clôturera alors l'exercice.
  • Débriefing : après l'exercice nous feront un débriefing et en fonction des résultats un autre exercice prendrait place à une date à déterminer. Lorsque nous serons prêts, nous organiserons un dernier exercice de liaison entre Libramont et Jabbeke avec les membres flamand de B-EARS.

 

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Type the characters you see in this picture.
Type the characters you see in the picture; if you can't read them, submit the form and a new image will be generated. Not case sensitive.  Switch to audio verification.

Commentaires récents